L'indice des prix à la consommation (IPC)

De Baripedia
Aller à : navigation, rechercher

Dans ce chapitre on se concentre sur comment mesurer le coût de la vie, et son évolution. Cela va être utile pour comparer le pouvoir d’achat de différents revenus à différents moments dans le temps. Par exemple, un salaire de 200 peut permettre d’acheter une plus grande quantité qu’un salaire de 2000 si le coût de la vie dans le premier cas est plus que 10 fois inférieur que dans le deuxième cas.

L’indice des prix à la consommation nous permet de mesurer l’évolution du coût de la vie. C’est une mesure de l’évolution du niveau général des prix à laquelle le consommateur est confronté, et donc de l’inflation, c'est-à-dire le changement en pourcentage du niveau des prix d’une période à l’autre).

Construction et problèmes de l’IPC

Définition et construction de l’IPC

L’IPC est la mesure du coût du panier des biens et services achetés par le "consommateur type". Il nous indique l’évolution de son coût de la vie. Si l’IPC augmente, le consommateur type devra dépenser plus d’argent pour consommer le même panier de consommation, et donc son coût de la vie aura augmenté.

Construction de l’IPC et taux d’inflation :

  1. on définit et on fixe le panier du consommateur type en faisant des enquêtes de consommation pour déterminer quel poids est accordé à chaque bien dans la dépense totale ;
  2. on fait des enquêtes de prix à des intervalles réguliers ;
  3. on calcule la valeur du panier à différents moments sur la base des prix relevés ;
  4. on choisit une année de base et on calcule la valeur de l’indice en chaque année en prenant le ratio du coût du panier par rapport à l’année de base et en le multipliant par 100 ;
  5. le taux d’inflation en pourcentage est donné par la variation annuelle de l’IPC: Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle Inflation = \frac{IPC_t - IPC_{(t-1)}}{IPC_{(t-1)}} \times 100} .

Construction de l’IPC : exemple

1. On définit le panier des biens achetés par un consommateur type :

Dépense d’un consommateur représentatif par catégorie de bien (pour nous: hamburgers et hot-dogs).

2. On fait des enquêtes de prix chaque année :

Construction de l’IPC 2.png

3. On calcule le coût du panier (fixe) chaque année :

Construction de l’IPC 3.png

4. On choisit une année de base pour l’indice et on calcule l’IPC :

Construction de l’IPC 4.png

5. On utilise l’IPC pour calculer le taux d’inflation annuel :

Construction de l’IPC 5.png

Évolution de l’IPC suisse

Évolution ipc en suisse 1.png

Problèmes avec l’IPC

L’IPC n’est pas une mesure parfaite du coût de la vie. Cela pour plusieurs raisons :

  • biais de substitution : l’évolution des prix va affecter la composition du panier du consommateur type. L’indice surestime l’augmentation du coût de la vie en ne tenant pas compte de la capacité des consommateurs à substituer les biens.
  • introduction de nouveaux biens : ceci donne plus de choix aux consommateurs qui peuvent substituer la consommation de certaines biens avec des nouveaux biens, ce qui réduit leur coût de la vie (téléchargement de films sur internet ne fait pas partie de l’IPC, mais le ticket de cinéma oui). L’augmentation du coût de la vie est encore une fois surestimée.
  • amélioration de la qualité de biens : pour un même prix, le consommateur peut acheter des biens qui lui donnent une plus grande satisfaction ou qui sont plus performants. L’IPC surestime l’augmentation du coût de la vie en ignorant la qualité.
  • ce n'est pas un « vrai » indice du coût de la vie : il ne tient pas compte des primes d’assurance maladie, ni des impôts, des cotisations sociales, etc. (on y considère les seuls biens et services de consommation).
  • hétérogénéité des paniers de consommation : jeunes versus personnes âgés, pauvres versus riches, etc. Le panier de consommation moyen n’existe pas réellement → limites du panier moyen si la composition de la société change ou les prix des biens consommés par chaque groupe n’évoluent pas dans la même manière → comparaisons entre personnes difficiles (et encore plus entre pays!).

IPC versus déflateur du PIB

Le déflateur du PIB était donné par :

Déflateur du PIB = Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle \frac{PIB \text{nominal}}{PIB \text{réel}} \times 100}

Différences avec l’IPC

  1. L’IPC se concentre sur l’ évolution des prix des biens consommés dans l’économie, alors que le déflateur du PIB se concentre sur l’évolution des prix des biens produits dans l’économie domestique : le prix des biens importés rentre dans le premier mais pas dans le deuxième.
  2. L’IPC compare l’ évolution du coût d’un panier de biens qui est fixe, alors que le déflateur du PIB regarde l’évolution du prix des biens produits couramment par rapport au prix des biens produits l’année précédente. (Indice de Paasche versus indice de Laspeyres)

Indice de Paasche et Laspeyres

Le déflateur du PIB est un indice de Paasche :

Déflateur du PIB = Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle \frac {\Sigma_j^t p_j^t}{\Sigma_j p_j^{(base)} q_j^t}}

dans le cas des hot-dogs et des hamburgers = Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle \frac{p_{HD}^t \times q_{HD}^t + p_H^t \times q_H^t}{p_{HD}^{base} \times q_{HD}^t + p_H^{base} \times q_H^t}}

L’indice des prix à la consommation est un indice de Laspeyres :

Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle \frac {\Sigma_j p_j^t q_j^{base}}{\Sigma_j p_j^{base} q_j^{base}}}

dans le cas des hot-dogs et des hamburgers = Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle \frac{p_{HD}^t \times q_{HD}^{base} + p_H^t \times q_H^{base}}{p_{HD}^{base} \times q_{HD}^{base} + p_H^{base} \times q_H^{base}}}

IPC versus déflateur du PIB

IPC versus déflateur du PIB 1.png

Deux autres mesures alternatives de l’évolution des prix sont l’Indice des Prix à la Production (IPP) qui mesure l’évolution du coût d’un panier (fixe) de biens et services achetés par les producteurs (ça sert à prédire l’évolution de l’IPC) et l’Indice des Prix à l’Importation (IPI).

Évolution des principaux indices de prix depuis 1990

Évolution des principaux indices de prix depuis 1990 1.png

Correction des variables macroéconomiques pour l’inflation

Correction pour l’inflation

Pour pouvoir comparer le pouvoir d’achat d’un certain revenu dans différentes années, il faut corriger la valeur (nominale) de ce revenu par l’ évolution du coût de la vie. Ex: Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle salaire_{2004}^{2000} = salaire^{2000} \times \frac {IPC_{2004}}{IPC_{2000}} = pouvoir\, d'achat\, du\, salaire\, 2000\, en\, 2004} .

Exemple 1 :

  • Le revenu de George Washington en 1789 était de USD 25’000.
  • Le revenu de George Bush en 2007 était de USD 450’000.
  • L’indice de prix à la consommation avec base 100 en 1789 est 2000 en 2007.

Lequel de deux George a un revenu réel plus élevé (un pouvoir d’achat plus élevé) ? Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle Revenu\, de\, Washington\, en\, 2007 = revenu\, de\, Washington\, en\, 1789 \times {IPC\, en\, 2007}{IPC\, en\, 1789} = 25000 \times \frac {2000}{100} = 500000} .

Exemple 2 :

  • Salaire de LeBron James en 2003 (sa première année de NBA) est de $ 4 millions.
  • Salaire de Michael Jordan en 1984 (sa première année de NBA) est de $ 550’000.
  • L’IPC en 2003 avec base 100 en 1984 est de 200.

James a un salaire réel presque 4 fois plus grand que celui de Jordan dans sa première année de NBA.

L'année de base

Les indices de prix sont généralement fixés arbitrairement à 100 pour une période de référence : attention aux comparaisons !

Si un indice vaut 174 et un autre 130, il faut avoir la même année de base (ou année indice ou « année 100 ») pour savoir lequel a évolué le plus rapidement.

Exemple :

Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle IPC 1995 = 102.6} et Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle IPC 1997 = 103.9} (1993 = 100)

taux d’inflation (entre 1995 et 1997) = Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle \frac {103.9 - 102.6}{102.6} = 0.01267 = 1.267%} Ou plus simplement, par approximation :

taux d’inflation (entre 1995 et 1997) = Échec d'analyse (MathML avec SVG ou PNG en secours (recommandé pour les navigateurs modernes et les outils d’accessibilité): Réponse invalide(« Math extension cannot connect to Restbase. ») du serveur « https://api.formulasearchengine.com/v1/ » :): {\displaystyle 103.9 - 102.6 = 1.3%}

(approximation valable uniquement pour des petites variations, i.e. < 10 %)

Inflation et déflation

Intromacro inflation et déflation 1.png

Il est possible de constater que l'inflation est faible entre janvier 2010 et décembre 2009 et qu'il y a de la déflation entre janvier 2009 et janvier 2010.

Importance de mesurer correctement l’IPC

L'IPC est utilisé continuellement dans la vie politique et économique des pays et les autorités de politique économique ainsi que les individus se basent sur l'observation de l'ICP pour prendre leur décisions.

En « révisant » l’IPC a la baisse (cf. les biais qu’on a vu plus tôt), le gouvernement peut montrer une augmentation du salaire réel plus importante que l’augmentation effective et justifier les politiques économiques existantes. La politique monétaire adoptée par la Banque Centrale est choisie, entre outre, sur la base de l'évolution de l'IPC.

L’IPC est utilisé pour indexer certains contrats, comme les retraites, les salaires, la régulation des prix de l’électricité, etc.

Pour évaluer la rentabilité d’un investissement il nous faut une mesure de l’évolution du coût de la vie :

Taux d’intérêt réel = taux d’intérêt nominal – taux d’inflation

Taux d’intérêt nominal et réel

Intromacro Taux d’intérêt nominal et réel 1.png

Résumé

L’IPC montre le coût d’un panier de bien et services dans une année donnée par rapport au coût du même panier dans une année de base. Le changement en pourcentage de l’IPC nous donne le taux d’inflation.

L’IPC est une mesure imparfaite du cout de la vie pour quatre raisons :

  • biais de substitution ;
  • l’importance de nouveaux biens ;
  • les changements pas mesurable de la qualité des biens ;
  • hétérogénéité des paniers de consommation des différents individus.

Le déflateur du PIB diffère du IPC sur deux aspects :

  • L’IPC se concentre sur un panier de consommation type et le déflateur sur les biens produits dans l’économie ;
  • L’IPC utilise un panier fixe de biens et services alors que le déflateur du PIB ajuste la composition du panier de façon à refléter la structure de production chaque année.

Des variables monétaires mesurées dans différents moments dans le temps doivent être ajustées par leur pouvoir d’achat (IPC) afin d’être comparées. Pour pouvoir dire quelque chose sur l’évolution du pouvoir d’achat des individus dans le temps il faut mesurer correctement l’IPC.

L’IPC est utilisé pour fixer des salaires, des retraites, le prix de certain bien sous régulation publique.

Le taux d’intérêt réel est ce qui détermine la décision d’investir et il est donné par le taux d’intérêt nominal moins le taux d’inflation.

Annexes

Références