Géographie politique

De Baripedia
Aller à : navigation, rechercher

Présentation

L'objectif du cours est l'acquisition et la maîtrise des concepts de la géographie politique, en vue de leur application à d'autres domaines de la géographie et de l'analyse sociale. Le contenu et les thématiques sont les suivants: la géographie politique dans le concert des sciences de l'homme, les grandes étapes de l'histoire de la discipline, la formation de l'état et les incidences spatiales de ses caractéristiques, l'impact de l'urbanisation sur la sphère publique, l'inscription du pouvoir dans l'espace à travers le nationalisme, le régionalisme, l'impérialisme et le postcolonialisme, la politique identitaire des mouvements sociaux, et la gouvernance transnationale de l'environnement. Les exposés sont illustrés par des cas historiques et/ou d'actualité récente.

Le cours fournit des éléments de réflexion et d'analyse qui permettent de comprendre le monde dans lequel nous vivons, avec sa complexité de plus en plus croissante et ses contradictions, en prenant appui sur des concepts centraux de la géographie humaine, mis en rapport avec le concept fédérateur du pouvoir.

Après une introduction générale qui situe la géographie politique au sein des sciences humaines ainsi qu'une brève rétrospective sur les liens entre l'espace et le pouvoir à travers l'histoire, le cours aborde des éléments de la géographie politique classique et son évolution, en évoquant la formation de l'état moderne et sa transformation depuis la Seconde Guerre mondiale ; les incidences spatiales de la démocratie, la citoyenneté, et les élections ; et la sphère publique dans le contexte de l'urbanisation.

Dans un troisième temps, le cours traite de la diversité des notions du pouvoir et en définit les composantes et le champ à travers l'étude de la relation, des acteurs, des codes, des enjeux et des stratégies. L'inscription de différentes formes de pouvoir dans l'espace est ensuite examinée dans les cas de la politique identitaire des mouvements sociaux ; nationalisme, régionalisme, impérialisme, et postcolonialisme ; et la gouvernance régionale/transnationale de l'environnement.

Professeur(s)

Cours

Annexes

Références