Actions

Le concept de Moyen-Orient

From Baripedia


Le concept de Moyen-Orient[edit | edit source]

Il n'existe un "Moyen-Orient" uniquement selon un point donné, c’est-à-dire avec un point de vue européen. Cette notion apparaît en 1902, lorsque Sir Thomas Edward Gordon l'utilisa dans un article. En réalité, en 1842, Alfred Tayer Mahan l'utilise pour la première fois sous la forme de « Middle East ». Valentin Chirol, chef du département des affaires étrangères au New York Times va populariser ce concept à travers ses articles. Aucun ne définit de manière précise, si ce n'est le "Great Game" : l'Asie centrale comme enjeu britannique et russe. La zone intermédiaire entre le "Far East" et le "Near East" est donc entendue comme le "Middle East".

Middle East, Near East et Grand Moyen-Orient[edit | edit source]

À la fin de la Première Guerre mondiale, des mandats vont être distribués aux Anglais, alors basés en Inde. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, tous les combats ayant eu lieu dans les Balkans, en Afrique, etc. sont appelés "du Middle East", le terme de "Near East" disparaît. L'arrivée des Américains sur le territoire avec le développement d'un "Middle East Institute" renforce le concept (et est la promesse d’un intérêt grandissant pour cette région). Avec la guerre froide, on voit apparaître le "Grand Moyen-Orient" (du Sahara occidental jusqu'à l'Inde, en allant jusqu'à l'Éthiopie).

Malgré la popularisation du terme, Winston Churchill regrette cette prolifération qui ne désigne pas la même étendue. À l'ONU, on parle de "Western Asia". D'un autre côté, les anciennes appellations n'ont pas disparu : le Maghreb, le Machrek, l'Anatolie, la Mésopotamie (jusqu'en 1921), le croissant fertile …

Annexes[edit | edit source]

Références[edit | edit source]