Actions

Techniques de planification

From Baripedia

Techniques de planification
Faculté Faculté d'économie et de management
Département Services généraux GSEM
Professeur(s) Jolita Ralyte[1]
Cours Gestion de projet

Lectures


Dans la gestion des projets SI, PERT et Gantt sont deux techniques de planification complémentaires.

Avant tout, on doit faire un découpage de type WBS (voir le cours Découpage de projets) et reprendre les caractéristiques de chacun des éléments afin de construire un réseau PERT. On part d'une liste de tâches et de la durée estimée de chacune d'elles pour se concentrer sur les contraintes d'ordonnancement de ces tâches et sur les possibilités de parallélisme.

Ensuite, on fait un calendrier de travail avec un diagramme de Gantt.

Réseau PERT[edit | edit source]

Program Evaluation and Review Technique, aussi dit graphe d'ordonnancement, c'est un graphe orienté qui permet de représenter les contraintes d'enchaînement entre les différentes tâches à réaliser pour mener à bien le projet.

Cette technique permet de :

  • définir l'ordonnancement des tâches
  • introduire le parallélisme des tâches
  • définir les dates de début et de fin des tâches
  • identifier les tâches critiques qui pourraient retarder le projet
  • définir les dates de fin du projet possibles en dehors des contraintes de ressources

Représentation[edit | edit source]

Deux formalismes de représentation :

Graphe de potentielles tâches / Méthode des antécédents[edit | edit source]

Plus souvent utilisé par la majorité des progiciels de planification et plus simple.

Les noeuds représentent les tâches, et les liens représentent l'ordre d'exécution des tâches.

Le type de lien fin-début est le plus couramment utilisé.

  • Tâche A -> +/- n jours -> Tâche B

La tâche A doit être terminée pour que la tâche B puisse commencer. La tâche A est donc le prédécesseur de la tâche B, et la tâche B est le successeur de la tâche A.

Graphe de potentiels événements / Méthode du diagramme fléché[edit | edit source]

Les noeuds représentent les événements, appelés jalons, et les liens représentent les tâches.

Paramètres de la technique PERT[edit | edit source]

La technique PERT permet d'identifier les chemins qui comportent des tâches critiques qui peuvent retarder le projet si elles sont elles-mêmes en retard.

Paramètres clés attachés à chaque tâche du réseau PERT :

  • Les dates au plus tôt :
    • Début de la tâche au plus tôt (D+tôt)
    • Fin de la tâche au plus tôt (F+tôt)
  • Les dates au plus tard :
    • Début de la tâche au plus tard (D+tard)
    • Fin de la tâche au plus tard (F+tard)
  • La marge
    • Différence entre la date au plus tard et la date au plus tôt de la tâche Ti. Elle peut être calculée sur les date de début OU sur les dates de fin.
    • Elle représente la latitude dont on dispose quand on élabore de planning.

Le chemin critique est le chemin du graphe sur lequel les marges sont nulles ou les plus faibles.

Diagramme de GANTT[edit | edit source]

Ce diagramme permet d'établir le calendrier/planning du projet sur l'axe du temps et l'axe des tâches ou des ressources humaines. Il permet donc d'affecter les tâches à des personnes ou à des profils de personnes (ressources humaines) sur le temps. La construction du planning est basée sur le graphe de PERT, et il est possible de représenter l'ensemble du diagramme avec les dates au plus tôt ou avec les dates au plus tard.

Il prend en comptes les contraintes de calendrier (jours non ouvrables, jours fériés, etc.), de ressources humaines, de matériel.

Contraintes[edit | edit source]

On prend en compte les contraintes de liens entre les tâches :

  • On planifie en premier les tâches qui sont sur le chemin critique
  • Ensuite, on planifie les tâches qui sont liées aux tâches du chemin critique par des liens du type début-début, fin-fin.
  • Enfin, on place les tâches qui sont des prédécesseurs des tâches critiques.

On prend également en compte les contraintes temporelles :

  • les dates imposées pour une ou plusieurs tâches
  • les jours fériés, fêtes nationales, etc.

Les contraintes liées à la disponibilité des ressources humaines :

  • disponibilité des ressources spécialisées
  • pénurie de ressources

-> Il peut être nécessaire de revoir le graphe des antécédents et d'éliminer certains parallélisme de tâches

Les contraintes d'exclusion :

  • Certaines tâches indépendantes ne peuvent pas être planifiées simultanément, souvent pour des raisons de sécurité.

Techniques d'amélioration[edit | edit source]

Nivellement[edit | edit source]

Le nivellement permet de maintenir le nombre de personnes travaillant simultanément sur le projet en-dessous d'une certaine limite en augmentant la durée du projet.

L'objectif est donc de réduire le nombre de ressources humaines, et la démarche à utiliser est de niveler le diagramme en affectant les tâches de R2 à R1 et en allongeant la durée du projet.

Lissage[edit | edit source]

Le lissage permet de répartir la charge de travail de chaque ressource de telle façon qu'elle ne se trouve à aucun moment en surcharge ou en sous-charge. Cette opération peut conduire à allonger les délais.

Les raisons de ce lissages :

  • contraintes liées à l'utilisation des ressources humaines
  • contraintes liées à l'utilisation du matériel


Annexes[edit | edit source]

Références[edit | edit source]