Actions

Les nouveaux mouvements transnationaux : mouvements anti-nucléaires et écologiques dans l’après guerre

From Baripedia

Deux mouvements importants liés qui voyaient jour au cours 50s/60s/70s : mouvement antinucléaire et mouvement écologique (liés parce que nucléaire menace l’environnement et l’habitat humain et cert. personnages s’engagent dans les 2 luttes comme p.ex. Greenpeace)

Le Mouvement antinucléaire[edit | edit source]

comparaison des mouvements antinucléaire brit. et all (texte) ; prise de conscience du danger d’annihilation de la population à cause de la force de destruction ; 60s : les 2 superpuissances sont arrivé au stade d’armement où ils pouvaient annihiler l’humanité totale (overkill ; toute la vie du planète aurait pu être éradiqué moyennant les bombes atomiques) 60s : mobilisation (encore limitée)

Centrale nucléaire britannique : utilisation pour but civil, marche à Londres pour attirer plus d’attention à donnaient naissance à campagne pour désarmement nucléaire et le groupe des 100 scientifiques organisé par Bertrand Russell : groupe du 100 a édité une revue « Peace news » ; marches d’Aldesten ( ?) s’est dissolue après qq ans (n’a plus pu mobiliser des masses en Angleterre)

Marches de Pâques en All (manifestations) : ces manifestations pour la paix continuent jusqu’à auj. (devenu une tradition) ; organisé par opposition d’abord (Société allemande pour la paix) et organisation des objecteurs de conscience (Verband der Kriegsdienstverweigerer (refusent de servir dans l’armée ; peut refuser pour des raisons de conscience mais faut réussir dans un teste de conscience)) et groupe des étudiantes : fédération socialiste des étudiants allemands à ces 3 groupes étaient derrière marches, aussi manifestations régionales un peu partout, les églises ont été beaucoup engagées car l’église protestante s’est bien arrangée avec le régime nazi car pas assez résistance

Manifester l’objection par rapport à la course aux armements et confrontation des 2 blocs (considéré comme menace de paix) à pacifistes all s’opposent à logique de GF pour arriver à nouvelle politique internationale

USA : Pagwash ( ?) : 1e conférence des physiciens pour la paix à Pagwash (nord-ouest des USA) à s’est réunie dès 1955 chaque année, Russell et Einstein faisaient partie, force motrice : Conseil scientifique et prise de conscience parmi physiciens que ce qu’ils ont construit avec bombe atomique menaçait survie des hommes à convaincre gouvernements de ne pas s’investir dans la course aux armements (pas réagit mais certains progrès vers attitude plus rationnel), prix de Nobel de la paix en 1995

avec cette prise de conscience, la mobilisation des masses et des élites il y a eu aussi une prise de conscience auprès des gouvernements et tentative de limiter et éliminer d’abord les essais nucléaires ; Traité de bannissement des essais nucléaires dans atmosphère, espace et l’eau (mais certains Etats comme p.ex. Fr n’adoptait pas), Traité de non-prolifération (aussi cert. Etats n’y adhéraient pas ou violation) : idée que ceux qui possédaient déjà peuvent les garder mais ceux qui n’ont pas n’allaient pas acquérir

Greenpeace fondé en 1971 s’inscrit dès 1971 dans lutte antinucléaire

SALT I ratifié mais II jamais ratifié mais respecté

mouvement contre les Euromissiles déployés en 1983 en All/Pays-Bas/It à protestations dans GF à résultats pas directement attribuables à opposition de la population mais plutôt à changement du climat international dû à l’entente entre Gorbatchev et Reagan en 1987 à supprimer Euromissiles.

Convention de 1980 pour prohibition et restriction de l’utilisation de cert. armes conventionnelles surtout à mines anti-personnes mais continuent à être utilisées àcampagne vaste en faveur du bannissement des mines anti-personnes (participation de plus de 300 ONG) à Traité de Ottawa 1997 : adhéré majorité des Etats à l’exception des USA/Chine/Russie/Inde (valeur de la convention reste limitée)

campagne en faveur de l’interdiction complète des essais nucléaires dans 1990s (extension aux espaces souterrains) : résultat : compréhensive test…treaty adopté par l’assemblée générale de ONU 1996 mais pas entré en vigueur car 6 Etats pas ratifiés.

Mouvement écologique[edit | edit source]

Il s’appelait au début conservationniste : amis de la nature au cours de 1900, surtout des organisations restreintes/locales ou nationales mais dès 1950s l’organisation du mouvement est devenu plus épaisse à début du mouvement moderne écologie : International Union for the conservation of nature fondé en 1948 en Fr sous instigation du directeur de UNICEF, siège principal à Gland, budget en 2008 : 133mio

autre organisation importante : World Wide Love Fund ( ?) fondé en 1961 avec siège à Gland, organisation globale

60s : prise de conscience des dangers pour l’environnement s’est renforcée not. à cause d’une publication du Club of Rome (groupe des penseurs littéraire et scientifiques) : « halte à la croissance » à appelle à un arrêt qui vise uniquement à la croissance qui amène les destructions de la nature irréversibles ; rapport rédigé car à fin 60s les pluies acides ont sensibilisés not. les pop. de Europe Nord et All qu’ils ont effets néfastes pour nature : à cause de brûlure de charbon (produits qui restent en air et retombent avec pluie à détruit partie importante des forets en Europe) à Conférence international en faveur de la protection de l’environnement à Stockholm en 1971

Nord et Sud : réclamait surtout développement et se voit octroyé des standards pour protection de l’environnement qu’ils voient aller à l’encontre de leur propre développement débat entre Nord et Sud qui menait à nouveau concept du développement : développement durable (80s)

La prise de conscience aussi dans Sud car déforestation met en danger survie populations dans 70s

Tchernobyl a haussé la prise de conscience et mouvement écologique est devenu définitivement un mouvement de masse

Greenpeace : fondé à Vancouver par qq canadiens auxquels se rajouté vite McTaggert (initiateur mais pas fondateur) ; organisait branche international de Greenpeace à Paris dès fin/milieu 70s (Greenpeace international) et Greenpeace devient organisation de grande réputation à ONG très effective et fait des actions spectaculaire pour hausser intérêt des médias et soutenir des campagnes (ex. contre déforestation, contre essais nucléaires, etc.)

Explosion qui tue sa femme : « trauma » ; appris que Fr fait des testes nucléaires et groupe des activistes canadiens (Greenpeace) protestait et ils s’organisent ensemble car McTaggert a un bateau à disposition à il lui propose de payer tous les frais car il cherche à avoir un but ce qu’il a trouvé désormais à préparent grande mission ; Fr a déclaré zone bien plus vaste pour ses essais nucléaire que permis par le DIP, équipe : 5 personnes, projet flou à mai 1972 : mission commence à Auckland ; 2 personnes quittent le groupe (3 restent), bateau s’approche de la zone d’interdiction, France a donné de couler le bateau

McTaggert (militant/activiste écologiste) : campagne contre A-tests dans mer de Fr, est arrêté violemment mais ont fait photos qu’ils publient après et révèlent tests de Fr à veut saisir cour contre cette arrestation (violé œil) mais difficile, est « héro », il est le fondateur de Greenpeace international, 1980 : filiale de Greenpeace en Allemagne, grand mobilisateur et homme d’affaire : fascine avec ses idées

Les premières actions contre déchets toxiques dans mer font connaitre Greenpeace en Allemagne. Le compagnes contre chasse des baleines, contre essais nucléaires dans le pacifique Sud, mais attaque sur bateau Rainbow Warrior de lui qui est en campagne : soupçonne France à après attentat : n° de membres a triplé, amiral français Pierre Lacoste a obtenu ordre de couler Rainbow Warrior (agents de DGSE ont coulé bateau ; services secrets).

McTaggart invente culture biologique ; ONGs écologiques sont grâce à lui des acteurs importants, a réussit des arrêts d’essais nucléaires, mort avec 68 ans mais il a marqué son temps

Les 2 éléments importants du film : lutte contre chasse aux baleines (grande coalition des ONG années 80/90 et pas seulement Greenpeace)

La lutte pour arrêt des essais nucléaires : lutte classique menée dès le début (mis en place par McTaggart et suscité intérêt dans presse internationale) à par la suite McTAggart forme Greenpeace à Paris

1985 : Rainbow Warrior coulé avant nouvelle expédition pour de nouveau arrêter des essais nucléaires de Fr

1986 : catastrophe nucléaire de Tchernobyl ce qui rajoute encore à popularité de Greenpeace qui a pu rassembler plus d’un million de membres et gens qui soutiennent irrégulièrement Greenpeace à fin 60s/début 70 et surtout 80s est devenu mouvement des masses (après GM2 : encore mouvement des experts/scientifiques)

aussi impliqué dans campagne de conservation des forets tropicales : grande coalition (ex. friends of the earth des USA, environmental defense fund des USA etc.)

difficultés pour la lutte de protection de l’environnement : s’agit souvent des ONG déjà relativement puissant qui s’occupent d’un cert. sujet mais s’il s’agit des questions dessus (ex. préservation des forets tropicales de Brésil) il y a un problème si les organisations de Nord veulent imposer qqc aux gouvernements du Sud problème de légitimité

important de se connecter avec les indigènes/personnes concernées dans les régions et connaitre leur avis sur action sur foret tropicale et construire des coalitions en proposant et aidant construction des ONG sur place (plus de légitimité)

une fois coalition entre ONG sur place ils sont plus puissant sur plan international (ex. peuvent discuter avec ONU)

article : 2 activités sur forêts : colonisation des territoires où se trouve le foret tropicale mais où les forets sont rodées pour y faire travailler des fermiers (créer des terres de fermiers ; aider personnes pauvres à s’établir et arriver à autosuffisance on leur donne les terres et rode pour cela les forets)

une raison pour disparition des forets tropicaux : ONG ont essayé de mobiliser ceux qui vivaient du foret tropical ou rodage pour utilisation commerciale (pas colonisé mais pour rendre bois tropicaux valables) : arrêter cette vente

dans discussions dégagées autour de 1e conférence international sur l’environnement à Stockholm de 1972 et discussions de suite l’idée de développement durable voit le jour : ne pas roder forets et puis ne rien reste pour générations futures mais exploiter d’une manière que ressources peuvent se renouveler et diminuer rodage des ressources qui ne sont pas renouvelables dès mouvement de l’industrialisation qui a accéléré production du Nord (supérieur quant à production industrielle par rapport au Sud) : avancée et accélération est souvent dû à exploitation des ressources non-renouvelables

Ex. : charbon, et 19e : exploitation massive des ressources pétrolières commence, dès 60s/70’s : a compris que ressources pétrolières ne sont pas exploitables et restent encore pour qq ans et a commencé d’exploiter le gaz naturel mais ne reste pas bcp plus longtemps

mais problème reste qu’il y a des ressources qui ne sont pas renouvelable à est arrivé à tournant crucial avec idée d’exploiter plutôt ressources renouvelables (ex. transformation des forces énergétiques du soleil)

2 types de travail essentiel pour les ONG écologistes : partis traditionnalistes ont intégré visions et objectifs semblables au mouvement de protection d’environnement dans bcp de pays : travail sanctionnaliste

Travail normatif : mettre en avant des normes et convaincre les Etats à la fois sur plan national et par suite international à adopter cert. standards minimums pour protection de l’environnement ; lutte international important car si normes pas acceptés au niveau international un pays seul a problème à accepter car problèmes si entreprises s’adaptent à ces standards ont problèmes de faire concurrence aux autres entreprises avec standards moins rigoureux (besoin économique d’adopter au niveau internat.)

Références[edit | edit source]

Notes[edit | edit source]

<vote type=1 />