Actions

Introduction et typologie des systèmes d'information

From Baripedia

Introduction et typologie des systèmes d'information
Faculté Faculté d'économie et de management
Département Services généraux GSEM
Professeur(s) Jolita Ralyte[1]
Cours Gestion de projet

Lectures



Définitions[edit | edit source]

Système d'Information[edit | edit source]

  • un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données et procédures) qui permet de collecter, regrouper, classifier, traiter et diffuser de l’information sur un environnement donné
  • un ensemble de composants permettant de recueillir, transmettre, stocker et traiter les données afin de fournir une information nécessaire pour l’administration, la communication, la production, le commerce et autres activités de l’organisation.

Valeur de l'information[edit | edit source]

une entreprise crée de la valeur en traitant de l’information, en particulier dans le cas des sociétés de services. Ainsi, l’information possède une valeur d’autant plus grande qu’elle contribue à l’atteinte des objectifs de l’organisation.

Objectifs des SI[edit | edit source]

fournir des informations nécessaires à des utilisateurs qui en ont besoin au moment voulu sous forme convenable afin de les aider à accomplir leurs rôles respectifs au sein d’une organisation.

Données VS information[edit | edit source]

Données[edit | edit source]

Les données sont les faits, la matière pour obtenir l’information.

Information[edit | edit source]

L’information est un accroissement de la connaissance que l’on a déjà : elle contribue à l’ensemble de faits et de concepts que l’on connaît et elle dépend du contexte, de la question que l’on pose (réponse à une requête, résultat d’une décision, document d’une transaction, rapport).

Qualité de l'information[edit | edit source]

Les attributs permettant de mesurer la qualité de l’information :

  • Disponibilité : disponible toujours quand elle est nécessaire et non périmée si disponible.
  • Complétude : comprend tout ce que l’utilisateur doit savoir sur la situation dans laquelle elle est utilisée.
  • Brièveté : ne comprend pas d’éléments non nécessaires
  • Importance : comprend uniquement ce qui est important dans la situation en cours
  • Exactitude : correspond à la réalité qu’elle représente, ne comporte pas d’erreurs
  • Précision : offre une information quantitative avec le degré d’exactitude approprié aux données correspondantes
  • Forme : Comporte le niveau de détails (affichage tabulaire ou graphique, forme quantitative ou qualitative) en fonction de la situation


Types d'information[edit | edit source]

Information interne[edit | edit source]

Information sur les produits, les processus et les ressources internes de l’organisation. Elle est gérée par le SI de l’organisation.

Information externe[edit | edit source]

Information sur l’environnement externe de l’organisation. Elle peut être gérée partiellement par le SI de l’organisation, mais aussi récupérée à partir des sources externes : sites web, revues spécialisées, etc.

Décideurs Information
Clients les stratégies de marketing, les ventes, les mesures de satisfaction
Distributeurs le marketing et la logistique de distribution
Fournisseurs les conditions de vente et la qualité des produits
Concurrents le marché, les innovations, la qualité des produits
Syndicats les compensations, la stabilité d'emploi
Actionnaires les performances de la compagnie et leur sécurité
Institutions financières les conditions de financement, les possibilités d'investissement
Associations commerciales les intérêts de participation, l'information sur la concurrence
Gouvernement la politique, la réglementation, la législation

SI dans une entreprise[edit | edit source]

L'information a plusieurs rôles dans une entreprise :

  • l’information est un support pour l’action :
    • les informations tarifaires permettent d’établire la facturation,
    • les informations sur les produits et le stock facilitent la vente,
    • les informations sur les distributeurs facilitent la livraison des produits, etc.
  • l'information conserve une trace des activités
    • la tenue d'une comptabilité
    • le cycle de vie d'une commande
    • le processus de production d'un produit, etc.
  • l'information apporte une aide à la prise de décision
    • les ventes récentes classées par catégorie de produit apportent un élément pour ajuster les tarifs et les quantités de production, etc.

Les attentes des entreprises de la part des SI[edit | edit source]

  • Renforcer la position de la compétitivité (augmenter les ventes et le profit)
  • Augmenter la productivité
  • Diminuer le coût de la production
  • Améliorer la qualité des produits ou des services
  • Améliorer la capacité de prendre les décisions
  • Améliorer la rapidité des réponses aux demandes des vendeurs
  • Augmenter la capacité de communication et de collaboration à l'intérieur de l'entreprise ainsi qu'avec les clients, les filiales et les fournisseurs
  • Améliorer les conditions de travail des employés.

Nouvelles influences dans la gestion de l'information[edit | edit source]

  • La dématérialisation des objets de gestion
    • les actions et les obligations n'ont plus d'existence matérielle, leur propriété n'est plus assurée par une détention d'un certificat mais par une simple inscription dépositaire d'une ligne au compte client;
    • les billets d'avion, de train, de spectacle et autres sont vendus sous forme électronique.
  • La dématérialisation des produits
    • la musique, les films, les livres et autres médias ne sont plus réalisés sur un support physique (ex. disque, papier) mais sous forme électronique (ex. mp3, PDF, autres formats propriétaires et libres).
  • L'exigence de qualité
    • la norme ISO 9000 impose d'avoir un dispositif garantissant la maîtrise des documents utilisés dans l'entreprise : documents de travail, documents techniques, documents de gestion, etc.
  • La recherche d'innovation
    • les services en ligne : bancaires, réservations (hôtel, avion, voiture, train, spectacle, etc.);
    • les nouveaux circuits de distribution grâce à l'Internet et le développement de e-commerce,
    • les nouveaux types de production : le client termine la chaîne de production (copie un fichier sur un support, l'imprime, ou l'assemble, ou autre);
    • services informationnels sur des supports mobiles.

Composants d'un SI[edit | edit source]

Fonctionnement d'un système
Schéma du fonctionnement d'un système et ses composants

Un système est un ensemble de composants (de sous-systèmes ou des parties élémentaires) qui travaillent ensemble pour réaliser un ou plusieurs objectifs communs.

  • Matériel
    • serveurs, PCs, imprimantes, scanners, etc.
  • Logiciels
    • programmes système, programmes d'application, programmes sécurité, etc.
  • Bases de données
    • collections organisées de données utilisées par les logiciels d'application
  • Télécommunications
    • intranet, extranet, internet
  • Ressources humaines
    • ingénieurs informatique, responsables SI, utilisateurs du SI
  • Procédures
    • spécifications d'utilisation, opérations, maintenance, aide en ligne, manuels d'utilisateur, manuels d'opérateur, autres documents souvent sous forme électronique.


Typologie des SI[edit | edit source]

Commerce et finances[edit | edit source]

Il existe de nombreuses classifications des systèmes pour gérer les ressources financières. Nous citons ici les systèmes de la classification la plus souvent utilisée.

Systèmes de traitement de transactions[edit | edit source]

Schéma des systèmes de traitement de transactions

L'objectif de ces systèmes est d'aider les entreprises dans la réalisation des opérations commerciales et logistiques.

Une transaction est une activité élémentaire exécutée durant une opération commerciale.

Exemples : une réservation des billets d'avion, une vente des produits, un achat des ressources, un inventaire des stocks, une livraison, etc.

Modes de fonctionnement :

  • Par lot : traite en une fois toutes les transactions accumulées durant une période prédéfinie (ex. une fois par jour)
  • En ligne : traite chaque transaction tout de suite après son exécution

Systèmes de gestion comptable et financière[edit | edit source]

Customer Relationship Management - CRM[edit | edit source]

Service Après-Vente - SAV[edit | edit source]

Administration[edit | edit source]

Ces systèmes sont d'une précieuse aide à l'administration et à la décision.

Systèmes d'information exécutive[edit | edit source]

Schéma d'un système d'information exécutive

L'objectif de ces systèmes est d'aider les directeur et les administrateurs de haut niveau dans leur travail exécutif en leur proposant une large variété d'informations internes et externes présentées sous forme de résumés épurés (avec un haut niveau d'abstraction).

  • Utilisateurs : le PDG, les directeurs, les administrateurs de haut niveau, le conseil d'administration, etc.
  • Information : le résumé sur la performance de la compagnie dans différents domaines.
  • Forme d'expression : graphique, tabulaire

Systèmes d'aide à la décision[edit | edit source]

Schéma des systèmes d'aide à la décision

L'objectif de ces systèmes est d'aider les administrateurs des entreprises dans les processus de prise de décisions.

Le système propose des modèles de base permettant de résoudre certains problèmes type.

Exemples : modèle de prévision des ventes, modèle de définition des prix, modèle de planification de la production, etc.

Chaque modèle comporte un ensemble de facteurs de décision et permet d'exécuter des différents scénarios en choisissant à chaque fois des facteurs différents.

Le modèle définit les indépendances entre les facteurs de décision et les conséquences possibles, et l'administrateur est demandé de faire certains jugements par la suite.

Exemple de scénario de décision[edit | edit source]

Objectif : définir le prix d'un nouveau produit.

Moyen : Système d'aide à la décision pour le marketing

Scénario d'utilisation :

  1. L'administrateur saisit les facteurs de décision :
    1. le coût des ressources,
    2. le coût du travail,
    3. le coût de la promotion,
    4. le profit prévu durant les 5 années à venir,
    5. le prix d'un produit similaire,
    6. etc.
  2. Le système calcule le prix du produit.
  3. L'administrateur modifie un ou plusieurs facteurs de décision.
  4. Le système calcule le prix du produit.

...

Au final, 'le système résume tous les résultat', et l'administrateur compare les résultats et choisit le prix.

Systèmes de rapports de gestion[edit | edit source]

Schéma des systèmes de rapports de gestion

L'objectif de ces systèmes est d'offrir des informations aux administrateurs des entreprises sous forme de rapports de performance en fonction de leur domaine de responsabilité. Un rapport décrit une situation passée ou actuelle, mais il ne prévoit pas le futur.

Exemples : toutes les ventes réalisées l'année passée, le chiffre d'affaires classé par produit vendu, le chiffre d'affaire par client, le pourcentage de livraisons en retard, etc.

Les rapports sont générés sous forme électronique, et les données sont récupérées à partir de la base de données (enregistrées par le système de traitement de transactions) ou à partir des extraits de cette base.

Systèmes experts[edit | edit source]

Schéma d'un SI expert

Les systèmes experts utilisent une intelligence artificielle pour résoudre des problèmes dans un domaine particulier qui, normalement, nécessitent des experts humains dans ce domaine précis, et qui sont généralement plus durs et coûteux à trouver.

Un système expert est un système d'aide à la décision.

Exemples : systèmes de diagnostics médicaux, systèmes de diagnostics des minéraux, systèmes d'évaluation des matières de construction, etc.

Un système expert s'appuie sur :

  • une base de connaissance d'un domaine d'application très étroite
    • cette base contient l'ensemble des informations, en particulier des règles et des faits qui constituent le domaine de compétence du système. Elle est élaborée en collaborant avec des spécialistes du domaine.
  • un moteur d'inférences permettant de réaliser des déductions logiques.

Les systèmes experts peuvent être incorporés dans tous les types de SI mais aussi utilisés comme des outils consultants. Ils sont surtout combinés avec les systèmes d'aide à la décision.

Systèmes de gestion des ressources humaines[edit | edit source]

Systèmes de gestion des connaissances[edit | edit source]

Production[edit | edit source]

Systèmes d'aide professionnelle[edit | edit source]

Ces systèmes sont des postes de travail étendus dont les ressources sont essentiellement conçues pour aider une catégorie de travail professionnel.

Exemple : système pour les concepteurs de voitures. Les postes de travail ont donc une résolution graphique très élevée, des outils de conception appropriés, ainsi que des outils de simulation d'accidents et de mesure de la résistance aux chocs des véhicules et les sécurité des passagers.

Autres exemples :

  • systèmes d'information géographique pour les secours, pompiers, urgence, police, etc.,
  • systèmes de recherche bibliographique pour les chercheurs,
  • systèmes de visualisation tridimensionnelle pour les scientifiques,
  • systèmes de mise en page pour les éditeurs,
  • systèmes de design pour les architectes et constructeurs,
  • systèmes de gestion des étudiants, des diplômes, des examens, etc.

Systèmes de planification et de production[edit | edit source]

Systèmes de gestion de la qualité[edit | edit source]

Supplier Relationship Management - SRM[edit | edit source]

Communication[edit | edit source]

Systèmes d'information bureautique[edit | edit source]

L'objectif de ces systèmes et de faciliter la communication entre les membres d'une organisation ainsi qu'entre l'organisation elle-même et son environnement.

Les SI bureautique aident à :

  • gérer différents moyens de communication :
    • les documents électroniques,
    • les messageries : électronique, fax, poste, etc.
    • les vidéoconférences,
    • les réunions électroniques, etc.
  • réaliser un objectif collaboratif :
    • partager l'information dans une équipe de travail,
    • éditer des documents ensemble,
    • suivre le progrès d'un projet commun, etc.

Annexes[edit | edit source]

Références[edit | edit source]