Actions

Décret Tametsi - 1563

From Baripedia

Réunion du concile de Trente à la Basilique Sainte-Marie-Majeure, Musée diocésain de Trente (Italie).

Identification[edit | edit source]

  • Source : source de droit direct canonique
  • Auteur : Décision prise par le Concile de Trente (1545 – 1563) appelé aussi le « Concile de la contre-réforme »
  • Date : 1563

Ce décret renvoi à la méthode pontificale de classer les texte par le premier mot du texte qui dans ce cas est « tametsi » qui signifie « qui qu’il ne faille pas ».

Objet[edit | edit source]

Donne les conditions de validité du mariage. Le mariage pour l’église c’est le consentement mutuel des nupturians

  • Auparavant : il fallait le consentement des parents. L’objectif était de lutter contre les mariages clandestins. Pour éviter le mariage clandestin
  • A posteriori : l’église pose le principe consensualiste consentement mutuel des futurs époux

L’Église pose la réglementation du mariage afin de remédier au mariage clandestin. L’église pose des formes strictes pour la célébration du mariage.

L’Église ne condamne pas le consensualisme mais va l’entourer d’un cérémonial fait de conditions très précises donnant lieu à une codification des formes.

  • Condition :
    • mariage solennel : signer un acte authentique avec des nullités si les conditions ne sont pas requises
    • annonce des bans permets de susciter les oppositions : le curé doit annoncer trois fois le mariages avant de le célébrer
    • célébration devant la communauté des fidèles
    • le prêtre est le témoin privilégié
    • inscription dans le registre des mariages

L’Église est favorable à l’émancipation des époux. Pour que le mariage ne soit plus clandestin, il faut une publicité du mariage

  • consensuel
  • public
  • religieux

Ces trois mesures existaient dans la législation fédérale sur le mariage du siècle dernier. Actuellement la législation ne prévoit plus la publication des bancs, l’officier d’État civil constate le consentement, ce que faisait auparavant le curé.

Ce décret montre que dans un univers ou le consentement n’allait pas de soi, l’église a été émancipatrice avec pour fondement le message chrétien.

Notes[edit | edit source]

Références[edit | edit source]