Histoire de la pensée juridique et politique : les fondements de la pensée juridique et politique moderne 1500 – 1850

De Baripedia
Aller à : navigation, rechercher
Célèbre représentation des différentes écoles de l'Antiquité : on reconnaît, au centre, Platon montrant le ciel du doigt (allusion à sa théorie des Idées) et Aristote montrant par opposition la terre (allusion à son souci d'ancrer le savoir dans l'examen des faits empiriques). Détail d'une fresque de Raphaël (v. 1511).

Professeur(s)

Présentation

Ce cours est destiné aux étudiant-e-s en droit, en relations internationales et en sciences politiques. Il constitue une introduction à l'histoire de la pensée juridique et politique moderne en Occident. Centré sur l'émergence du concept d'Etat, qui prend forme au 17e siècle, le cours aborde les différents courants de la pensée politique moderne, en insistant tout particulièrement sur les apports de la Réforme et d'auteurs comme Bodin, Hobbes, Locke, Montesquieu, Rousseau et les pères fondateurs américains. Une lecture obligatoire accompagne le cours.[1]

Cours

Première partie - La naissance du concept d'État

Chapitre I - Machiavel et la Renaissance italienne

Chapitre II - L’ère de la Réforme

Chapitre III - La naissance du concept moderne de l’État

Deuxième partie - L’État et l'Individu

Chapitre IV - John Locke et le débat sur le gouvernement civil

Chapitre V - Montesquieu et la définition de l’État libre

Chapitre VI - Jean-Jacques Rousseau et le nouveau pacte social

Troisième partie - L’égalité des droits et la percée de l'État libéral moderne

Chapitre VII - Le Fédéraliste et la théorie politique américaine

Chapitre VIII - John Stuart Mill, démocratie et limites de l’Etat libéral

Annexes

Références

  1. "Programme Des Cours." Prog Cours. N.p., n.d. Web. 30 July 2014. <http://wadme.unige.ch/pls/opprg/w_det_cours.debut?p_code_cours=J2D033&p_plan_is=0&p_langue=1&p_frame=N&p_mode=PGC&p_annee=2014&p_suffixe=&p_grtri=12282>.